Brussels

À la découverte des Indes

Télé DH Magazine 17 Nov 2015

Pousser la Porte des Indes, c’est un peu comme s’envoler vers un pays aux mille et une saveurs L’enseigne installée avenue Louise, dans une splendide maison de maître, permet de réconcilier avec une cuisine qui tourne souvent en rond dans les nombreux restos indiens du pays.Certes, on y trouvera toujours les célèbres currys, déclinés en jaune, rouge ou vert qu’ils soient doux,délicatement relevés ou puissants, mais ce joyau visite bien davantage une cuisine encore trop souvent méconnue.

Car la cuisine indienne,c’est bien plus que cela De nombreuses régions proposent en effet des spécialités fondamentalement différentes. À la carte, on retrouve ainsi des plats issus de la fusion franco-indienne de Pondichéry.Avec ces assiettes colorées et savoureuses,telles que le poulet rouge ou le porc vindaloo, on se plonge dans l’époque coloniale du pays Pour une première découverte, on vous recommande de laisser les chefs vous guider au travers d’un voyage gustatif fait des best-sellers de la maison, version plats en sauce, grill ou végétarien.De copieuses farandoles de saveurs qui permettent aux convives de picorer selon leurs envies. Agneau,porc,poulet,poisson,légumes: il y en a vraiment pour tous les goûts. Chose particulièrement rare dans ce type d étabiissement:une carte des vins laissant aussi libre court à vos envies. Vous l’aurez compris,on est loin du snack de quartier. 

Du décor à l assiette en passant par un service attentionné(bien qu’un peu lent par moments),rien n’est laissé au hasard jusqu’à cette jolie orchidée offerte aux femmes en partant. Tout cela a bien sûr un prix(environ 60 € par personne), qui fait qu’on ne pousse pas la Porte des Indes tous les soirs et que l’adresse est autant un repaire d’habitués plutôt aisés, d’hommes d’affaires, d’Indiens en mal du pays et d’une clientèle plus occasionnelle venue pour se faire plaisir avant tout.